Comment obtenir le meilleur taux de crédit immobilier

En octobre, les taux du crédit immobilier reculent au point d’atteindre des niveaux bas jamais enregistrés auparavant. Pourtant, les emprunteurs cherchent davantage à bénéficier d’un taux encore plus bas. Selon les courtiers, il est envisageable de leur offrir cette opportunité, d’autant que certains peuvent encore baisser la note. A l’aide de ces quelques astuces, le demandeur pourra décrocher le taux moins cher du marché.

 

Disposer d’un apport personnel

Afin de mettre en confiance les créanciers, la première astuce consiste à faire preuve de motivation. Pour cela, il est crucial de prouver à la banque sa capacité de remboursement. D’ailleurs, si l’emprunteur couvre à ses dépens les frais de notaire et les frais de garanties, c’est qu’il dispose d’un peu d’argent de côté, en plus de l’emprunt à effectuer. Puis, avec un apport personnel supérieur à 30%, le demandeur pourra bénéficier des meilleures conditions d’emprunt.

Avoir une situation professionnelle

Dans le cadre d’un prêt quelconque, l’organisme prêteur procède toujours à une étude du dossier. Etant donné que la somme délivrée pour un crédit immobilier est assez conséquente, le demandeur doit avoir une situation professionnelle. Avec un contrat de travail en CDI, l’octroi du prêt est plus probable vu que le crédit immobilier s’étend sur des années. Les fonctionnaires sont les plus privilégiés.

Faire preuve de solidité dans ses finances

Une situation d’endettement est mal vue par les établissements de prêt. Avant de s’engager avec un crédit immobilier, il serait préférable d’avoir des comptes propres en remboursant toutes les dettes sur ses crédits antécédents tels que prêt personnel, prêt travaux. La banque considère également le niveau des revenus en comptabilisant la somme annuelle que son client gagne. Si ce dernier remporte plus de 70.000 euro/an, sa solidité financière est avérée, donc l’obtention d’un taux pas cher n’est pas à exclure. Il peut recourir à un crédit immobilier sur ce lien.

Négocier son crédit

La négociation est toujours une option gagnante. L’astuce suivante vise à faire jouer la concurrence entre les différentes offres du marché. En outre, les banques recherchent constamment de nouveaux clients. C’est donc le moment de changer de banque si nécessaire, d’autant que la fidélité ne paie pas. Pour ceux qui ne sont pas négociateurs dans l’âme, le courtier crédit peut assurer cette opération. Il est capable de dénicher un taux plus bas de 0,5 point en moyenne.

Choisir sa propre assurance de prêt

Avoir le taux le plus attractif qui soit est gratifiant, mais pouvoir choisir son assurance emprunteur est encore meilleur. Il est à noter qu’une assurance de prêt peut représenter jusqu’à 30% du montant global. Autant faire des économies importantes, en bénéficiant d’une assurance de crédit déléguée.